Comment faire un mailing postal en 3 étapes

Vous demandez-vous Comment faire un mailing postal ? En effet, moins à la mode que le digital, la mailing postal présente bien des avantages : exclusivité, richesse, durabilité, mémorisation… Mais plutôt que ces points stratégiques, nous aborderons ici les aspects pratiques, c’est à dire comment faire un mailing postal dans les faits.

 

 

Pour celà, et une fois n’étant pas coutume, il faut planifier en commençant par la fin ! Ainsi ce qui compte est la date à laquelle vous souhaitez que les destinataires reçoivent leur courrier. A celle-ci, nous retranchons les différents délais de réalisation. Voici un cas de figure classique.

 

Définir une stratégie avant de faire un mailing postal 

Pour faire un mailing postal comme pour toute opération de marketing direct, on commence par la stratégie. Cela veut dire qu’il faut définir clairement l’offre que vous mettrez en avant ainsi que vos arguments. N’oubliez pas que l’objectif est de déclencher une demande de contact, une visite en point de vente, une vente à distance…

C’est donc cette réflexion qui mènera au choix du fichier que vous sélectionnerez si vous n’utilisez pas votre propre base. Si vous louez ou achetez un fichier, c’est qu’il correspond à votre cible avec assez de précision. Trop nombreuses sont en effet les entreprises qui négligent (ou ne maîtrisent pas assez) ce point et rencontrent un échec.

Enfin, la conception de votre mailing doit aussi refléter votre stratégie. Ainsi, la composition de l’envoi (lettre, dépliant, coupon retour…) doit pouvoir se justifier au regard de celle-ci. Evidemment, la complémentarité de votre mailing avec les autres actions est à considérer. Par exemple, une approche cross-canal papier + digital peut être particulièrement efficace. Dernier point essentiel en matière de conception, les choix techniques, économiques, et créatifs. Parmi eux, on trouve le format des documents, le type et gramage du papier…

Cette étape de votre opération demande une journée à une semaine selon le processus de décision dans votre entreprise.

 

Passer à la fabrication

Première étape, la création. Elle comprend la rédaction des textes, le choix des images et de la composition graphique dans le respect de votre charte si vous en avez défini une. Vous pouvez faire ce travail vous-même, et suivant le besoin, faire appel à un directeur artistique, un rédacteur, un graphiste, un photographe, un correcteur…

Etape suivante, la validation. Elle est essentielle. En effet, il est souvent difficile d’avoir le recul nécessaire sur son travail pour en juger avec objectivité. Il convient donc de demander l’avis d’une autre personne, dans l’entreprise, votre entourage personnel, ou mieux, à un destinataire potentiel de votre mailing. On parla alors de pré-test.

Vient le tour du fichier. Il y a peut-être des doublons à supprimer si vous utilisez plusieurs sources de données, une mise aux normes postales ou une validation des adresses à effectuer… Ces traitements sont indispensables pour assurer le bon acheminement de votre envoi, aux meilleurs tarifs postaux. C’est une fois le fichier préparé que vous saurez précisément le nombre réel de destinataires, et par conséquent le nombre d’exemplaires de documents à fabriquer.

Pour finir, l’impression des documents achève la fabrication de votre mailing. A ce stade, il est important d’avoir choisi votre routeur et les dates d’envoi. Votre imprimeur pourra ainsi livrer vos éléments sans perdre de temps. N’oubliez pas, si vous n’assistez pas au BAT (Bon à Tirer), de demander vos justificatifs (exemplaires témoins). En effet, il est recommandé de s’assurer de la conformité des documents fabriqués avant leur diffusion.  

Cette étape de votre opération demande généralement entre quelques jours et deux semaines pour les fabrications complexes.

 

Diffuser votre mailing

Vient maintenant le temps de la dernière étape, celle de l’envoi. C’est à ce moment que votre routeur (société qui effectue les envois en nombre) fera la personnalisation des documents. Cela consiste à mentionner les noms et adresses des destinataires des vos envois, le cas échéant à compléter l’impression des documents avec des variables spécifiques à chacun. Par exemple, en fonction du fichier que vous lui aurez transmis, Madame Dupont recevra une offre avec la promotion A alors que Madame Durant aura la promotion B, et ainsi de suite.

Ce travail fait, votre routeur procédera à la mises sous pli de vos documents selon un ordre spécifique que vous aurez défini. De cette façon, la lettre apparaîtra avant le catalogue qui arrivera avant le coupon réponse…

Enfin, votre prestataire affranchira votre enveloppe et déposera celle-ci à la poste ou auprès de votre transporteur pour son acheminement. 

Cette étape de votre opération demande généralement entre une et trois semaines, délai d’acheminement compris.

 

Récolter les fruits de votre travail

Enfin, vient le temps des résultats. Vous recevez donc les premiers coupons réponses et bons de commande. Cela veut dire que le travail (celui qui correspond à votre métier…) commence ! Prévoyez d’avance le parcours client que vous proposerez. Intégration dans votre CRM, transmission des contacts à votre force commerciale, traitement de commandes…

Quoi qu’il en soit, souvenez-vous qu’il faut agir rapidement. En effet, les opportunités de transformation ou de satisfaction décroissent rapidement. Réagissez par conséquent dans les heures qui suivent, et bonne ventes !

 

 

Marketing direct - Express marketing directContact